On en a parlé au MoDem Haute-Vienne

Après un mois de mai truffé de ponts, la reprise a été studieuse lundi soir au MoDem. L’un de nous avait en effet épluché plus de 400 pages de rapports divers sur le projet du service national universel.

Il a réussi l’exploit de nous restituer en quelques minutes la quintessence de ce projet, dans ses aspects budgétaires, politiques et sociétaux. Son analyse très pointue nous a permis d’échanger sur le sujet ; un résumé de nos réflexions sera transmis à la ministre en charge du dossier et au responsable des députés MoDem lors de notre prochain conseil National.

Pour participer à nos travaux, rendez-vous chaque lundi à notre permanence, au 13 Avenue Georges et Valentin Lemoine, à Limoges.

Café démocrate du 26 mai 2018

Remarquable. Le mot n’est pas trop fort pour qualifier l’intervention de François Nadaud (La République En Marche) lors du café démocrate de samedi dernier. Pendant trois quarts d’heure, l’auditoire a pu bénéficier d’une présentation aussi riche que précise du projet de réforme des institutions.

Pédagogique, constructif sans être complaisant, il a su ouvrir le débat comme on a pu le constater lors des échanges qui ont suivi, et qui ont largement débordé de l’horaire prévu initialement…

Café démocrate du 17 mars 2018

Ambiance studieuse samedi 17 mars pour notre café-démocrate au Café de la Gare : Marie-Claude Lainez, Conseillère régionale UDI et Adjointe au maire de Couzeix, animait le débat sur la place du Limousin dans la région Nouvelle Aquitaine.

Son exposé, aussi complet que pédagogique, a permis de mettre en évidence l’importance que revêt la politique de la Région pour ses territoires excentrés. Elle a su communiquer à son auditoire la nécessité d’un rassemblement de projet pour cette grande Région, afin que tous prennent conscience que la Nouvelle-Aquitaine ne se résume pas qu’à Bordeaux. Il faut cultiver les talents là où ils poussent, au-delà des clivages politiques artificiels qui président trop souvent aux choix des ces instances !

Nul doute que cette intervention aura nourri la réflexion des nombreux élus présents aux côtés des militants et des sympathisants.

Le prochain café-débat du MoDem est prévu avant l’été : surveillez notre site !

On en a parlé au MoDem Haute-Vienne

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 débute par cette formule bien connue: « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »
L’accès à la Justice est ainsi consacré, dès les premiers mots du texte fondateur de notre nation. C’est dans cet esprit que la question du maintien de la cour d’appel de Limoges a été abordée lundi soir au MoDem Haute-Vienne. L’Ordre des Avocats du barreau de Limoges (1) lançait il y a quelques jours un appel au soutien des élus locaux de tous bords. Ces derniers ont répondu présent en masse, et une photo a immortalisé ce rassemblement transpartisan sur les marches du Palais de Justice (2).
Le fait que cette question rassemble au-delà des clivages politiques habituels n’est pas un hasard car c’est bien encore une fois la question de l’enclavement de notre territoire qui se pose ici. La proposition du barreau de Limoges, d’expérimenter sur notre territoire une Justice connectée, version 2.0 en quelque sorte (3), ne doit en aucun cas devenir un prétexte à une disparition de la Justice de proximité. Car sinon, après la Cour d’Appel, combien de temps faudra-t’il pour acter le démantèlement de la filière droit de l’Université ?
Le MoDem Haute-Vienne, dans la continuité des débats de la semaine passée sur l’avenir des services publics, se  prononce donc sans équivoque en reprenant mot pour mot la formule de l’Ordre : « Humanité proximité » (2) : le numérique doit venir en appui, et ne pas remplacer !

(1) http://www.avocats-limoges.org/
(2) https://goo.gl/dmQPTX
(3) https://goo.gl/Tej3fR